2015. l'ouverture du procès pour agression de janvier, Macron en Irak, violences policières aux Etats-Unis … ce mercredi matin

Actualités

Justice. Les procès commencent ce mercredi des attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo, Montrouge et Hyper Cacher, au cours desquels 17 personnes ont été tuées. Quatorze accusés, soupçonnés de divers niveaux de soutien logistique pour les trois assaillants, sont jugés par la Cour d'assises spéciale, qui siège au nouveau tribunal de Paris pour des raisons logistiques. A titre exceptionnel, le nombre de civils, de témoins ou d'avocats lors des attentats de janvier 2015 devra se concentrer sur ceux qui ont aidé les frères Kuachi et Amedia Kulibalia. Notre article du jour de l'événement dans un journal dédié à la cour.

Charlie Hebdo. "Nous n'abandonnerons jamais" : Charlie Hebdo republie les caricatures de Muhammad qui ont fait de lui une cible djihadiste. , A la veille de l'ouverture de l'attaque de janvier 2015 contre le procès. «Nous ne nous endormirons jamais. Nous n'abandonnerons jamais », confirme Riss, rédacteur en chef de l'hebdomadaire satirique

Politics . le gouvernement réunira des personnalités "compétentes" et sera formé "en tant que collectif indépendant avec le soutien de tous les partis politiques" Récit de notre correspondant.

Diplomatie. Président français Emmanuel Macron effectuera sa première visite en Irak mercredi pour aider le pays à défendre «sa souveraineté» loin des tensions accrues entre les deux alliés, Washington et Téhéran, et ne sera qu'à quelques heures de Bagdad, où il sera hébergé par Bagdad.

Déclaré. Décrire les actes de vandalisme dans les entreprises ou les poteaux de lancer de briques kystes à Kenosha, Wisconsin, le président américain a franchi une nouvelle étape, déclarant: «ce ne sont pas des manifestations pacifiques, mais en fait des actes de terrorisme. intérieur ». La ville a éclaté dans une ville de 100 000 habitants après qu'un père blanc et noir, Jacob Blake, a été blessé par un policier blanc le 23 août.

Violence policière. Une manifestation a eu lieu à Los Angeles mardi soir pour demander des réponses après la mort d'un homme noir tué la veille, dont la police a affirmé qu'il était armé d'une arme à feu. La victime, identifiée comme Dijon Kize (29 ans), a fait du vélo dans le sud de Los Angeles lundi après-midi alors que les hommes du shérif tentaient de l'arrêter pour infraction au code de la route. Aux États-Unis, la situation était déjà extrêmement tendue, Jacques Blake étant grièvement blessé peu de temps avant que la police ne s'arrête à Kenosha. Lisez notre entretien avec l'avocat Artūrs Ago. Spécialisé dans la protection des minorités ethniques aux États-Unis, il examine la situation.

Emploi. Avant de retirer mardi des offres d'emploi de son site, Amazon a cherché à embaucher des «analystes du renseignement» pour surveiller la «menace syndicale» du groupe . à l'indignation causée. «La carte ne décrivait pas correctement la position. Cela a été fait par erreur et a depuis été corrigé "" en réponse au géant du commerce électronique Liju Sei, sans préciser la nature de l'erreur.

Pandémie. Le gouvernement néo-calédonien a annoncé mardi une extension des limites de l'archipel jusqu'au 27 mars 2021, pour se protéger du coronavirus dont il est toujours indemne. Dans cet archipel du Pacifique Sud, qui compte une population de 270000 habitants, seuls 23 cas de Covid-19 ont été identifiés, dont aucun n'est local et tous les efforts sont faits pour empêcher le virus de circuler et pour que la population y mène une vie normale.

Open des États-Unis. Serena Williams, à la poursuite du record du 24e titre, a annulé mardi sa participation à l'US Open, tout comme Dominik Tiems et Daniil Medvedev, et est revenue à Andy Murray à un prix de sueur froide de plus de quatre heures pour se battre.

Armement. Les États-Unis ont annoncé mardi qu'un embargo d'un an sur le commerce des équipements militaires "non létaux" avait été levé à Chypre, provoquant l'indignation en Turquie. Le Congrès américain a adopté une disposition en décembre.

Le festival

se poursuit aujourd'hui. Malgré la pandémie de coronavirus, le premier grand festival du film depuis l'épidémie de coronavirus s'ouvre à Venise mercredi. Notre article.

Chronique

Tous les mercredis, "Libération" fournit des nouvelles sur les nouvelles du livre pour enfants. Aujourd'hui, les pensées d'un lycéen sensible Roméo contraint de grandir dans une société macho qu'il ne comprend pas. Plus d'informations ici.


LIBERATION (avec AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *