Nouvel avion ravitailleur de l'armée de l'air, le Phénix a participé à sa première opération extérieure

Seulement quatre jours après avoir obtenu sa navigabilité Délivrés par la Direction de la sécurité aéronautique [DSAé]le nouvel avion ravitailleur de l'armée de l'air, l'A330 MRTT «Phénix» pour une partie de la première opération de l'opération [OPEX] lors d'une mission au profit de la force Chammal, en Jordanie

En effet, le 22 mars, et pour la première fois depuis qu'il a été livré à la 31e La mise en place d'une stratégie nutritionnelle et de transport, selon le cas, s'est accompagnée d'une installation de convoi de Rafale de la base 118 ou du verset de Mont-de-Mars [H5] en Jordanie.

«Le Phénix a décollé peu après 09h00 de la base aérienne 125 d'Istres. Sur le rejoint du Rafale de Mont-de-Marsan sur et la hache de l'élément médical du grand de la Corse. Les trois aéronefs ont ensuite mis le cap à l'est et longé les côtes italiennes, puis grecques avant de se séparer peu avant d'atteindre Israël », explique l'État-major des armées [EMA].

Au cours des 4 heures 30 qu'aura duré ce vol, le Phénix à livré 12 tonnes de carburant aux deux Rafale qui l'accompagnaient. «Voici la« petite »livraison au vu de ses capacités. Ce n'est pas le cas avec la capacité d'un multiplexeur du vecteur et la possibilité éventuelle de mixer les missions [c’est à dire transporter du fret et/ou des passagers tout en ravitaillant en vol d’autres avions, ndlr] », souligné le commandement de bord de l'appareil.

Les deux Rafale C de la 30e Escadre de Chasse ont été Envoyés en Jordanie pour y relever deux des quatre Rafale B, qui, habituellement utilisés à Saint-Dizier, étaient alors engagés au Levant depuis le 25 novembre dernier [ce qui leur fait, au compteur, 300 sorties, 1.500 heures de vol et 700 ravitaillement en vol].

L'A330 MRTT est resté deux jours en Jordanie, soit Le Temps pour mettre les Rafale C en configuration «guerre» et attendre que les appareils remplacés soient préparés pour leur retour en France.

Cette première mission effectuée dans le cadre d'une opération extérieure a été riche en enseignements, visiblement plus que lors de la participation de cet appareil à l'exercice «Marathon-Monfreid», en janvier. «En particulier, le système de préparation de la mission est basé sur les résultats de l'expérience et les conclusions du rapport sur la transmission et le nouveau GUO [guide d’utilisation opérationnelle] convoyage, qui compte de nombreuses modifications par rapport à l'existant,

Pour rappel, l'A330 MRTT Phénix est capable de livrer 50 tonnes de carburant au sud [contre seulement 17 tonnes pour le C-135 FR]avec l'autonomie de la zone 4h30, à une distance de 2 000 km

d'une usure est disponible. Il offre ainsi un temps jetable sur la zone supérieure pour les avions de chasse. […] Conversion de la capacité et de la force de projection, effet effectif sur le transport des passagers et du furet [40 tonnes à 7000km] », fit valoir l'armée de l'Air, à l'occasion de la livraison de son premier des 15 Phénix qui lui ont été promis.

Photo: Archive (c) Armée de l'Air

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *