Et le processus de Blatter lourdement sanctionné par la Fifa

Après l'ancien président Sepp Blatter et son ex-bras droit Jérôme Valcke, tous deux écartés pour plusieurs années, c'est au tour du directeur financier de la Fifa, l'Allemand Markus Kattner, d'écoper

La suspension de M. Kattner, assortis en vue de modifier un et un million de franchises françaises (940 000 euros), pronouncée sur la Commission de la Commission de la FIFA, une série de mesures prises par le Tribunal de première instance à l'occasion de septembre 2016, sur les prétendus "conflits d'intéret" et "corruption".

Cette enquête est également M. Blatter ainsi que Jérôme Valcke, longtemps secrétaire général de l'instance.

Il est reproché aux trois hommes de s'être partagé entre 2011 et 2015 des primes et bonus à hauteur de 80 millions de dollars.

M. Kattner est accusé d'avoir touché les destinataires bonus, l'appareil de la première place des additifs et les contradictions peuvent ne pas être les mêmes que les délicieux secrets de la Fifa et les files d'attente des personnalités des Auraient connus et autorisés.

– Licenciement contesté –

En 2016, M. Blatter avait pris la défense de l'Allemand, assurant n'avoir «jamais rencontré un homme plus honnête» que Markus Kattner.

Entré à la Fifa en 2003 , M. Kattner, 49 ans, avait été limogé en mai 2016 après qu'une enquête interne avait eu au jour des manquements dans ses responsabilités fiduciaires en lien avec ses fonctions (alors secrétaire général adjoint par intérim).

Il avait contesté

Sepp Blatter et Jérôme Valcke, qui pourraient à leur tour être sanctionnés dans le cadre de cette enquête, sont déjà suspendus de toutes les fonctions au sein de la Fifa et dans le footballe football. L'ex-président désormais âgé de 84 ans, contraint à la démission à la suite du scandale du Fifagate continue (jusqu'au décembre 2021) à purger une suspension de 8 ans, ensuite réduit à 6 ans, pour un paiement controversé, sans

Ancien journaliste déversant la chaîne française dans le Canal +, M. Valcke purge lui une suspension de 10 ans, confirmer en juillet 2018 par le Tribunal arbitral du sport. C'est une spécialité de la télévision, qui est à l'origine de la facture révolutionnaire du Mondial-2014 et de l'accumulation de l'utilisation des voyages et du paiement privé de la Fifa aux personnalités.

– Paiements sulfureux –

MM. Blatter et Valcke sont également poursuivis par la justice suisse. Le mandat du président de l'Union européenne pour l'année 2015 est prolongé à «la dernière année» pour le platine.

La justice a en revanche récemment classé un 2e volet qui concernait l'octroi par Blatter d'un contrat de droits de télévision à un responsable de l'Union caribéenne de football (CFU), chef d'orchestre alors par le sulureure Trinidadiene Jack Warner,

Désormais âgé de 84 ans, M. Blatter à dirigé la Fifa de 1998 à 2015.

M. Valcke a lui été inculpé par la justice suisse dans une affaire de corruption corruption lée à l'attribution de droits TV de la Coupe du monde et dans laquelle Nasser Al-Khelaïfi, patron du groupe de télévision beIN Media et du club de football du Paris SG , est aukalement inculpé.

Nasser Al-Khelaïfi est accusé d'avoir accordé des avantages à Jérôme Valcke en échange de l'attribution des droits de retransmission Coupes du monde de football 2026 et 2030.

Les deux hommes doivent être jugés en Suisse en Septembre Prochain.


AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *